Sélectionner une page
Sainte-Marie : et si nos cheveux servaient à lutter contre la pollution marine

Sainte-Marie : et si nos cheveux servaient à lutter contre la pollution marine

Deuxième phase de l’expérience « Comme une éponge » menée par les élèves de CAP coiffure du lycée Isnelle-Amelin. Ils ont réalisé des prélèvements sur les « boudins de cheveux » plongés en mai dernier dans le port de Sainte-Marie pour absorber les hydrocarbures. Place désormais aux analyses.

Le 27 mai dernier, des apprentis coiffeurs du lycée Isnelle-Amelin de Sainte-Marie plongeaient 50 mètres de boudin de cheveux dans les eaux du port de plaisance, dans le cadre d’une expérience visant à évaluer l’efficacité de ce dispositif qui a notamment été utilisé à Maurice après le naufrage du Wakashio, en juillet 2020.

Ces « boudins flotteurs » bourrés chacun de 1,5 kilos de cheveux ont été fabriqués par les élèves eux-mêmes afin d’absorber les hydrocarbures émanant des bateaux ancrés dans le port. Et l’heure était aux prélèvements d’échantillons, ce vendredi 1er octobre.

Mesures et analyses

Une nouvelle phase de ce projet baptisé « Comme une éponge » et réalisé en collaboration avec les élèves en bac-pro « Procédé de la chimie, eau et papier carton » du lycée Saint-Paul 4. Ces jeunes sont ainsi allés « à la pêche aux cheveux gras » ce vendredi matin. Des mesures vont ensuite être prises à partir des échantillons prélevés.

« Une fois qu’on aura des valeurs, on pourra dire si le pH correspond à un pH d’eau de mer tropical, s’il y a beaucoup de germes ou pas, et surtout si les cheveux ont fait leur travail d’absorption d’hydrocarbures« , explique Didier Apaya, professeur de Biotechnologies sur la partie santé-environnement.

Un dispositif à généraliser à terme ?

Il faudra encore quelques semaines pour connaître les résultats de ces analyses. A terme, les élèves espèrent confirmer l’intérêt de ce genre de dispositif dans la lutte contre la pollution marine, dans l’espoir à terme que son utilisation soit généralisée et facilitée.

D’autant  que l’utilisation de cheveux s’inscrit dans une démarche de développement durable puisque ces derniers sont jusqu’à présent inexploités à la sortie des salons du coiffure…

« Quand on accompli quelque chose d’heureux en mer »

« Quand on accompli quelque chose d’heureux en mer »

Les élèves de seconde années CAP Métiers de la coiffure ont rendez-vous avec la mer. Ils ont participé à une découverte de la pratique de la voile sur goélette à la base nautique des Mascareignes dans la ville du Port. Mme Marcellin et M.Petiaud toujours présents les accompagnaient dans leur périple.

Au centre de la terre

Au centre de la terre

Les élèves de la section coiffure se glissent sous la terre dans un tunnel de lave.

Accompagnés de leurs enseignants Mme Marcellin et M.Petiaud, les élèves ont vaincu leurs craintes, et ils ont pu découvrir les beautés spectaculaires du parcours des coulées de lave souterraines de1977.

Les coiffeurs se jettent à l’eau!

Les coiffeurs se jettent à l’eau!

Sensibilisés par la pollution marine, les seconde du CAP Métiers de la coiffure se jettent à l’eau!
Ils veulent découvrir la biodiversité marine dans le port de plaisance de Sainte Rose qui se déroulera à la rentrée prochaine. Accompagner par les enseignants Mme Marcellin et M.Petiaud, ils se forment à une initiation en piscine à la plongée sous-marine.

Cette activité nautique a permis de valider plusieurs compétences en EPS comme « se déplacer en s’adaptant à un environnement varié et incertain »

Le cheveu, c’est comme une éponge…

Le cheveu, c’est comme une éponge…

Des élèves en Coiffure (2COIF) mettent en œuvre leur chef d’œuvre « Comme une éponge… » dans le port de plaisance de Ste Marie. Sensibilisés par la biodiversité marine, ils veulent protéger les poissons & leur environnement proche, l’océan. Le cheveu est le plus important déchet dans les salons de coiffure mais il peut aussi être un excellent composant pour absorber les hydrocarbures émanant des bateaux ancrés dans le port de plaisance…

Après plus de 10 jours dans l’eau, le résultat est surprenant. Les élèves analyseront leur expérimentation en septembre. Ils valideront ou invalideront leur expérience.

.

Coiffure

Coiffure

Présentation générale

Le titulaire du CAP métiers de la coiffure utilise les techniques courantes de coiffure pour hommes, femmes et enfants. Il lave, coupe, coiffe les cheveux. Sous les directives d’un responsable, il peut réaliser les colorations et les permanentes. Attentif à l’accueil, il peut aussi conseiller la clientèle. Il participe à la gestion des stocks, à l’organisation et au rangement du salon, ainsi qu’à la tenue du planning de rendez-vous.

Le diplômé débute le plus souvent comme assistant dans un salon. Il peut également exercer dans un établissement de soins ou de cure.

Qualités requises

Être souriant et accueillant
Avoir une apparence soignée
Avoir le sens du relationnel
Être à l’écoute du client pour définir ses besoins
Être force de proposition en matière de coiffure
Être créatif et avoir le sens de l’esthétisme
Se tenir informer des nouvelles techniques, produits, actualités
Avoir une excellente condition physique

Répartition

Enseignements professionnels hebdomadaire : 18h
Enseignements généraux hebdomadaire : 16h
Période de formation en entreprise : 12 semaines

Programme

Enseignements professionnels

  • Bloc n°1 – Réaliser des prestations de coiffure
    (Biologie appliquée – Technologie- Hygiène en milieu professionnel Santé et sécurité au travail – Environnement professionnel)
  • Bloc n°2 – Établir une relation avec la clientèle et participer à l’activité de l’entreprise
  • Prévention – Santé – environnement

Enseignements généraux

  • Bloc n°3 – Français, histoire-géographie / Enseignement moral et civique
  • Bloc n°4 – Maths- Physique-chimie
  • Bloc n°5 – Éducation Physique et Sportive
  • Bloc n°6 – Langue vivante (anglais)
  • Bloc facultatif – Arts appliqués et culture art

Relation clientèle et participation à l’activité de l’entreprise

  • Accueillir la clientèle
  • Gestion de la prise de rendez-vous
  • Conseiller et vendre des services, de matériels, de produits capillaires
  • Contribuer à l’activité de l’entreprise

Téléchargez le diaporama de présentation : Diaporama